Démarche

Marianne avait eu le temps de réfléchir durant son séjour à l’hôpital.
Elle avait fait une liste de choses à faire avant… avant qu’elle ne soit plus de ce monde et dans les priorités, elle voulait épouser Annabelle.
C’était maintenant une certitude, elle ne voulait pas mourir et laisser Annabelle sans rien, c’était comme l’abandonner deux fois.
Elle avait tourné le problème dans tous les sens, il y avait un obstacle. Elle ne pouvait pas épouser un humain de compagnie. Il n’y avait rien dans la loi qui autorisait cela.
Elle ne pouvait pas la contourner et la seule solution possible, c’était encore de redonner ses droits d’humanité à Annabelle, et cela, elle n’était pas sûre qu’elle accepte. La connaissant, il était possible qu’elle refuse. Elle avait tout de même prit la décision de l’abandonner.

La démarche pour redevenir humain était complexe.
Tout d’abord, il fallait que ce soit le propriétaire de l’animal de compagnie qui prenne cette décision, et ensuite, il fallait que la personne concernée accepte de redevenir humain.
Les documents administratifs à remplir par plusieurs partis : l’établissement dans laquelle elle avait adopté Annabelle devait signer et s’occuper de classer le dossier d’Annabelle pour qu’il n’y ait pas de problèmes et que tout soit en ordre. Ensuite, Marianne devait s’occuper d’autres documents à signer et recréer des documents officiels attestant qu’Annabelle était de nouveau humaine, qu’elle avait des papiers. Mais le plus simple et aussi le plus complexe, c’était qu’Annabelle donne son accord et signe les papiers.
Il fallait l’accord des trois partis.
L’établissement pouvait également refuser. Cette situation était très rare voire inédite.

Il arrivait que des propriétaires en ait marre de leur humain de compagnie. La marchandise pouvait être reprise mais pas échangée ni remboursée.
Avant de signer ou faire signer quoi que ce soit, Marianne devait préparer et réunir tous les documents nécessaires. Et surtout, avoir l’accord d’Annabelle.

*

Le séjour à l’hôpital fut moins pénible à partir du moment où Marianne avait pu avoir son téléphone portable et la prise de recharge.
Elle n’était pas du genre à rester immobile et laisser le temps passer. Mais elle n’eut pas trop le choix et elle en profita pour faire ses recherches sur sa potentielle demande en mariage et le statut d’Annabelle.
Puis. Elle devait réfléchir à quand et dans quel cadre elle voulait faire sa demande. Elle voulait que ce moment soit parfait.
Rien que d’imaginer Annabelle en robe de mariée, elle en avait le coeur qui battait plus fort.

*

Annabelle se sentait seule dans l’appartement sans Marianne. Elle était inquiète mais elle ne pouvait pas rester à l’hôpital, les visites n’étaient pas tout le temps autorisées et il fallait qu’elle laisse les médecins faire leur travail, et Marianne se reposer.
Elle était allongée dans ce lit trop grand pour elle. La chaleur, la présence de Marianne lui manquait.
Elle prit son téléphone et lui envoya un message.
Elle n’arrivait pas à dormir et elle espérait qu’elle ne soit pas la seule à avoir du mal à trouver le sommeil.

[Tu dors… ?] [Non, et toi ?]

La réponse ne se fit pas attendre.
Elles s’échangèrent des banalités, des photos selfies.
Des sourires, des mots doux.

Marianne avait hâte de rentrer.
Les examens complémentaires n’avaient rien donné et les médecins ne savaient pas expliquer son hospitalisation, à part la garder encore 24h de plus pour écarter toutes les pistes.
Quoi qu’il en soit, il fallait qu’elle continue de faire attention à sa santé, ce qu’elle faisait déjà.
Ils lui conseillèrent de se reposer.
Elle eut un sourire en coin puis elle y réfléchit.
Ils n’avaient pas tort, elle avait rarement des vacances, et si jamais elle devait en prendre, elle devait les préparer. Ca pourrait être une bonne occasion pour couper avec le quotidien en compagnie d’Annabelle.
Lorsque sa date de sortie dut décidée, Duncan et Annabelle furent présents pour la récupérer.

2022.03.16

Une réflexion sur “Démarche

  1. Fluo dit :

    Ca sent tellement la merde et le quiproquo stupide cette histoire de renoncer à devenir animal de compagnie et qu’elles puissent se marier… je ne vois vraiment pas ce qui pourrait mal tourner.

    En vrai j’ai vraiment envie que ça se passe bien pour toutes les deux, je me suis attaché à ces personnages.

    Sinon une petite faute sur la dernière phrase : « Lorsque sa date de sortie dut décidée, Duncan et Annabelle furent présents pour la récupérer. » => sa date de sortie fut décidée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.