Nouveau

Depuis qu’ils s’étaient avoués leurs sentiments et leur envie d’aller plus loin, de bâtir un avenir ensemble, Gabriel agissait légèmerent différent en public lorsqu’elle était à ses côtés.
Il n’hésitait pas à passer son bras autour des épaules d’Alexandra, ou de lui empoigner la taille, comme pour afficher clairement qu’elle était sa chasse gardée et qu’il n’hésiterait pas à attaquer quiconque s’approchant trop près d’elle.

C’était une sensation nouvelle pour Alexandra.
Gabriel était possessif, du moins concernant Alexandra.
Il était fou amoureux d’elle, comme il ne l’avait jamais été, il était persuadé qu’elle était ce qu’il souhaitait pour lui, à son âge et avec son expérience en la matière, il savait que s’il la laissait s’échapper, il n’aurait pas une seconde chance de rencontrer une personne qui lui corresponde à ce point. Alors il mettait tout en son pouvoir pour la garder auprès de lui, et de faire en sorte qu’elle soit à l’aise à ses côtés, qu’elle ne manque de rien. Avec son statut, il avait les moyens de faire en sortr qu’elle soit satisfaite matériellement, mais également de faire en sorte que ses sujets la respecte tout autant que lui.
Elle était à lui, c’est ce qu il montrait publiquement, mais pas en tant qu’objet, pas seulement.
Il avait cette attitude particulière à son égard, elle était sa princesse, il en prenait soin, lui tendant la main, la guidant dans les couloirs pour lui expliquer la vie dans son château.
Il avait cette assurance et cette attitude très sûr de lui.

Elle vivait quelque chose de différent qu’avec Chris, avec qui elle avait plutôt une relation discrète et cachée, où elle ne faisait pas de vagues pour éviter les remarques, elle ne voulait surtout pas attirer l’attention sur eux, de peur que Chris soit moqué ou déprécié à cause d’elle, qu’il soit accusé de profiter de ses relations.

Chris n’était pas fier de coucher avec la fille de son patron. Il ne pouvait pas mentir au sujet de ses sentiments pour elle, mais il ne pouvait pas nier sa culpabilité de faire quelque chose de mal.
Alors que Chris avait finalement pu retrouver Alexandra et leur relation d’antant. Lorsqu’elle lui avait annoncé qu’avec Gabriel c’était devenu plus sérieux, il ne fut pas étonné. Cela faisait un moment qu’il était au courant des desseins de Gabriel et de ses sentiments pour elle. Il était content de voir que ses efforts avaient fini par payer puisque Alexandra l’avait enfin remarqué et considéré à sa juste valeur.
Une autre partie de lui avait mal. Cela lui était douloureux de voir Alexandra hésiter, embêtée de devoir se justifier auprès de Chris.
Il savait ce qui était bien pour elle. Elle n’avait pas à avoir de remords de succomber aux charmes de Gabriel, ainsi que de son statut.
Chris fit de son mieux pour la rassurer, qu’il continuerait de la protéger, qu’il ne lui en voulait pas.
Comment lui en vouloir. Il l’aimait trop pour lui reprocher quoi que ce soit, il savait qu’officiellement ils étaient déjà engagés, il savait qu’ils n’avaient aucun avenir ensemble, et pourtant ils avaient vécu quelque chose, une relation spéciale et il ne pouvait que se considérer chanceux d’avoir pu goûter au bonheur avec elle, un court instant qu’il chérirait pour le restant de ses jours.
Il s’était alors mis à l’écart, se faisant discret et s’éloignant d’elle progressivement pour lui laisser l’espace et le temps d’approfondir sa relation avec Gabriel. Il ne voulait surtout pas la déranger.

2022.02.28

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.