Rester

— Fais ton choix rapidement. Lorsque ses parents rentreront, il te sera plus difficile de partir sans avoir de remords.
— C’est par remords que tu restes, toi ?
— Absolument pas. C’est par amour.
— Je reste également
— Comme tu le voudras. Je t’aurais prévenu.

*

— Je crois que nous avons de la visite.
Dit-elle joyeusement en regardant les chaussures dans l’entrée.

Il s’avança et se pencha pour savoir où elles se trouvaient exactement. Et écouter si elles étaient là.
Il vit le sourire attristé de la jeune fille ainsi qu’un nouveau visage, et il comprit aussitôt.
Il se tourna vers sa compagne, l’air inquiet.
Elle retira ses sandales aussitôt pour courir dans la salle. Lorsqu’elle vit le garçon elle s’arrêta net.

— Bonsoir… ?

Il répondit d’un signe de tête.
Elle se tourna vers l’amie de sa fille qui lui raconta la situation.

— Par contre, ça fait un moment qu’elle aurait dû se réveiller… est-ce que c’est normal… ?
Demanda t-elle inquiète.

— Je vais regarder ça..
Dit sa mère en faisant le tour du canapé pour lui toucher le pouls et prendre sa température.

— Son pouls est plus faible que d’habitude… Mieux vaut la monter dans sa chambre, elle sera mieux installée dans son lit. Je vais en profiter pour regarder ses notes au sujet de son traitement actuel…

— Je peux la porter.

Il se leva et proposa son aide.
Surprise toutefois, sa mère le remercia et lui montra le chemin.
Elle jeta un regard interrogateur à la jeune fille, qui haussa les épaules en guise de réponse.
Le père s’asseya à la table à manger, écoutant ce qu’il se passait au dessus en attendant.
Le jeune homme allongea l’inconsciente sur son lit.
Il observa attentivement sa chambre. Curieux.
Elle n’avait rien de spécial mis à part son grand bureau recouvert de feuilles volantes et de matériel à concocter des remèdes.
Étrangement, certaines étaient retournées comme si elle cherchait à cacher quelque chose.
Sa mère retourna quelques papiers pour essayer de trouver le moindre indice sur les proportions de plantes que sa fille prenait.

— Je me demande comment elle fait pour s’y retrouver dans tout ce bazar…
Pestait-elle.

Elle réussit à trouver ce qu’elle cherchait.
Lorsqu’elle lut les détails, elle se figea, sans un mot.

— Est-ce que tout va bien ?
Demanda l’amie.

— … Je vais descendre un instant…
Dit-elle en emportant la feuille avec elle.

2019.04.06

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.