Petit nuage

Elle était assise, comme à son habitude, sauf que son attitude était un chouia différente.
Elle souriait, riait, mais ses joues étaient un peu plus roses aujourd’hui.
Elle avait envie de quelque chose en plus, mais n’osait peut-être pas se l’avouer.
Elle semblait analyser intérieurement ces sentiments étranges et nouveaux qui l’envahissaient.
Le jeune homme assit à ses côtés avait l’air tout aussi torturé intérieurement.
Il avait envie de la serrer dans ses bras, mais se demandait si cela était approprié.
Il eut une pause dans leurs flots de paroles et de rires.
Ils se regardèrent un instant dans les yeux. Cet instant se prolongea, ils se perdirent dans leurs pupilles, Ni l’un ni l’autre ne se lassa de cette contemplation.
Ils se rapprochèrent l’un de l’autre, chacun y allant doucement.
Il tendit la main pour épouser son visage dans sa paume, et elle leva la sienne pour l’envelopper de ses petits doigts.
Leurs visages ne pouvaient être plus proches, elle releva son menton tandis qu’il baissa le sien pour que leurs lèvres puissent se rencontrer.
Elle l’embrassa au coin de sa bouche, n’osant pas trop en faire, mais au fond d’elle, elle avait envie de plus.
Comme pour répondre à son appel, lui qui avait également envie de plus, entrouvrit ses lèvres pour l’inviter à faire ce dont elle avait envie.
Elle ne se fit pas prier, elle fit de même et tendit sa langue, timidement, ayant peur de ne pas bien faire.
Il ne la laissa pas dans le doute, et tendit également la sienne et l’avança tendrement pour lui caresser le bout de la sienne.
Comme si cela était naturel, ils trouvèrent leur rythme sans le moindre mot et firent les mêmes gestuelles.
Elle eut envie de s’abandonner entièrement à cet homme qu’elle connaissait à peine mais dont elle semblait être étrangement proche et en qui elle voulait avoir confiance.
Il commençait à sentir quelque chose monter en lui et il savait que cela était dangereux en public.
Son envie, son désir d’elle, grandissait de plus en plus, plus leurs langues se caressaient et tournoyaient doucement dans leur bouche.
Cela sembla durer une petite éternité jusqu’à ce qu’ils se décident d’y mettre fin, comme d’un accord, ils se reculèrent et se séparèrent.
Cela dura que quelques minutes pendant lesquelles ils expérimentèrent ce bonheur d’être sur un petit nuage.

2019.04.06

3 réflexions sur “Petit nuage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.