Sociable

Jasper apprécie particulièrement Aurore et veut la protéger, être là pour elle parce ce qu’elle lui a apporté un soutien lorsqu’il n’allait pas bien.

Lorsqu’ils étaient plus jeunes, Aurore passait beaucoup de temps à lire à la bibliothèque et Jasper de même, mais pour étudier.
De 6 ans son aîné, il avait pas mal de doutes en lui concernant son complexe d’infériorité par rapport à son frère et, plus tard, sa sexualité.
Il ne passait pas beaucoup de temps avec ses cousins vu que ses parents s’étaient installés en ville mais il appréciait la maison de son oncle et sa tante dans l’autre monde.
Alors qu’il était perdu dans ses pensées dehors, sur un banc, Aurore alla le voir.

— Dis, ça va ?

Avec son air innocent et son visage d’ange. Elle avait 6 ans et lui 12.
Il fut un peu surpris.

— Hmm, je sais pas…
Dit-il songeur.

— Tu veux parler ? J’ai lu un livre qui disait que c’était important de parler.
Répondit-elle avec le sourire.

— Je sais pas si tu vas comprendre… Je me sens nul parce que mon frère fait plein de choses mieux que moi… je me demande si je suis bon à quelque chose…
— Je comprends un peu, moi aussi je me sens nulle parce qu’Ilyan il est bon en sport, Hélène et Alain aussi, moi j’sais pas faire…

— Mais toi, tu es encore jeune.
Répondit-il en souriant et lui tapotant la tête.

— Toi aussi tu es encore jeune !
Dit-elle en boudant.

— Mais moi je sais plein de choses sur les fleurs ! Tu veux que je te montre ?

En retrouvant le sourire.

— … Okay, allons-y.
— Alors tu vois, cette fleur dans le jardin…

Son entrain et sa joie naturelle lui redonna un peu le sourire et après réflexion il se dit que ce n’était pas grand chose. Lui aussi il savait des choses que son frère ne savait pas.
Après cet épisode, chaque fois qu’il rentrait passer du temps dans la maison, il allait voir Aurore et discutait avec elle.
Ils avaient une relation spéciale parce qu’étant la dernière de la famille, elle était un peu délaissée par ses frères et soeurs qui étaient occupés par leurs projets et leur vie. Elle avait d’autres centres d’intérêt et cela ne la dérangeait pas d’être un peu plus solitaire.
Hélène passait beaucoup de temps avec elle, mais plus elle grandissait et moins elles étaient proches.
C’était normal.
Jasper avait 17 ans lorsqu’il se confia à Aurore sur son orientation sexuelle.

— Je sais pas où j’en suis, mais je crois que je n’aime pas les filles.
Dit-il maladroitement.

— Ah bon ?… Ça veut dire que tu ne m’aimes pas… ?
Dit-elle tristement, du haut de ses 11 ans.

— Non non ! Je voulais dire… je crois que je n’arrive pas à être amoureux d’une fille…

— Est-ce que c’est mal ?
Demanda t-elle tout innocemment.

— Je ne sais pas… un garçon est censé tomber amoureux d’une fille, non… ?
— Je sais pas… j’ai lu dans un livre que c’était pas grave. Maman, elle me dit toujours que ça change pas grand chose si je tombe amoureuse d’une fille ou d’un garcon. L’important c’est d’être heureux, elle m’a dit.

— Tu crois… ?

Un peu surpris de la maturité de ses propos.

— Moi, je sais pas parce que je suis pas encore tombée amoureuse.
— Haha, tu auras le temps de connaitre ça.
— Tu es amoureux, toi ?
— Je crois… je suis pas sûr…
— Je suis un peu jalouse mais maman m’a dit qu’aimer quelqu’un et la famille c’est pas pareil…
— Ahahahahaha ! Tu n’as pas à être jalouse, tu auras toujours une place spéciale dans mon coeur.

*

Jasper n’osa pas faire son coming out à sa famille et ne se confiait qu’à Aurore à ce sujet.
Chez qui il avait du soutien et aucun jugement.
Il osa en parler un peu avec Alexandra qui avait l’esprit très ouvert sur ce sujet, mais pas à son père, ayant trop peur de sa réaction. Même son frère n’était pas au courant.

— Tu ne me déranges pas du tout, au contraire, je suis flattée que tu te confies à moi, mais je pense que tu n’as pas à avoir peur de la réaction de tes parents. Et même s’ils réagiraient mal, je serai de ton côté et j’essaierai de les raisonner.
— Merci tata Alexandra… mais je ne suis pas encore prêt, je crois…
— Je ne te presse pas, prends le temps qu’il te faudra. Tu viens discuter quand tu veux.

Alain ne le criait pas sur les toits mais il était bisexuel et ses proches étaient au courant.
Il avait eu plusieurs relations plus ou moins sérieuses, et taquinait sa soeur sur son amoureux.
Quant à Aurore, étant assez solitaire et terre à terre, elle n’avait encore jamais expérimenté l’amour.

*

Ils étaient en dernière année de lycée.
Célestin était assez populaire avec les filles et avait déjà eu quelques copines. Jasper préférait rester dans l’ombre et se concentrer sur ses études.
À cette époque, Célestin était déjà assez sociable tandis que Jasper était plutôt réservé.
Un jour, quelqu’un voulut embêter Jasper en pointant le fait qu’il n’avait jamais eu de copine contrairement à son frère, et qu’il préférait peut-être les garçons.
Il ne réagit pas et ignora la remarque mais son frère, agacé, se leva et répliqua.

— ET ALORS ? Qu’est-ce que ça peut te faire qu’il ne soit pas en couple ?!

Il lui avait attrapé le col et était prêt à se battre.

— Ne t’avise pas d’emmerder mon frère, toi.

Il le relâcha, laissant le garçon tremblottant.
Célestin était rarement en colère mais lorsqu’il l’était, il réagissait au quart de tour.
Il ressentait que son frère complexait vis à vis de lui mais ne savait pas trop comment en discuter. Étant lui-même bisexuel, il ne supportait pas qu’on puisse discriminer des gens à cause de leur sexualité. Il ne savait pas encore pour l’homosexualité de son frère.

Après cet épisode, Jasper remercia Célestin et en profita pour lui avouer.

— Tu sais, moi je pense que je suis bisexuel, alors bon. Tu restes mon frère, quelque soit ta sexualité.

— Merci de me l’avoir dit, ça me fait plaisir.

2018.06.21

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.