Famille

Vlad était gêné d’être dans cette ambiance qu’il n’avait jamais vécu auparavant.
Aurore le ressentit dans son attitude et profita que Jasper retourne discuter avec Hélène pour lui parler.

— Je suis désolée, ma famille est un peu bruyante…

— Non non, ne t’en fais pas, ça ne me dérange pas.
Dit-il pour la rassurer.

Voyant le regard d’Aurore, il lui expliqua.

— Je n’ai pas vraiment de famille, comment dire… je ne suis pas très habitué à ça.. haha…
Dit-il gêné.

— Ah, excuse-moi, je-
— Non non, c’est rien, vraiment, ça va.

Encore épuisée de l’opération, sa blessure la lança et elle eut le vertige pendant un court instant.

— C’est toi qui va pas bien, allonge-toi, tu devrais te reposer.

Il l’aida à s’installer.
Cela inquiéta tout le monde.
Chrystal frappa dans ses mains.

— Allez les enfants, l’heure de la visite est finie, laissez la patiente se reposer maintenant.

— Désolée Aurore, rétablie-toi bien, si jamais t’as besoin de quelque chose, t’as mon numéro, ok ?
Dit Hélène en déposant un bisou sur son front.

Jasper embrassa le dos de la main d’Aurore.
Il avait déjà l’idée d’enquêter sur son agresseur.
Célestin lui fit un geste de la main pour dire au revoir.
Ne restait plus que Vlad.

— Vu que ta famille sait que tu vas bien, je vais y aller aussi. Prends soin de toi, je t’ai laissé tes affaires là. À plus.
Dit-il en lui faisant un signe de la main avant de sortir de la chambre.

Alexandre ferma la porte et Chrystal put tirer les rideaux légèrement pour qu’il y ait un peu moins de lumière et osculter Aurore.

— Maintenant qu’ils sont enfin partis, je vais jeter un oeil à ta blessure, d’accord ?

Aurore fit un hochement de tête. Sa blessure était en cours de cicatrisation, elle sentait ses cellules réparer la plaie.
Chrystal souleva la couverture pour observer.

— Hm, ça va, les coutures sont propres.

Elle tâta le pouls et regarda le compte rendu de l’opération.

— Tu as perdu pas mal de sang, malgré ta constitution, ça va prendre un tout petit peu de temps. On va attendre un ou deux jours, selon la guérison, tu pourras rentrer. Tu seras mieux à la maison, ici tu vas juste t’ennuyer. Ok ?

— Oui… merci tata Chrystal…
Dit-elle épuisée.

— Allez, dors, ça ira mieux après.

Alexandre et Chrystal se mirent à part et discutèrent à voix basse.

— C’est quand même curieux qu’elle se fasse attaquer maintenant alors que ça fait plusieurs mois qu’elle travaille de nuit…
Réfléchissait Alexandre.

— Je sais, Jasper m’a dit qu’il enquêterait de son côté. On a eu de la chance que son ami ait appelé les secours. Je vais quand même prévenir Gabriel, mieux vaut être plus prudent.

2018.06.21

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.