Penaud

Lorsqu’ils le débusquèrent, Vlad le reconnut et ne put cacher sa surprise. C’était quelqu’un de son monde et plus précisément de sa région.
Vlad s’arrêta et laissa Hélène le poursuivre et l’attaquer.

Il finit d’analyser rapidement la situation et alla les rejoindre.
Ils étaient en train de se battre au corps à corps.

L’ennemi avait une cape noire, la capuche était retombée sur ses épaules et dans son dos avec les échanges qu’il étaient en train d’avoir avec Hélène.
Vlad tenta de les arrêter, en vain.
Elle voulait venger Ombre.

Elle bouillait de rage et Vlad l’arrêta, l’empêchant de bouger, il l’attrapa par derrière et bloqua ses bras, la forçant à se mettre à genoux.

— Cela ne rendra pas la vie à Ombre.

Elle se mit à pleurer à chaudes larmes et crier.
Il fit signe à l’ennemi de se retirer.
Il essaya de dire quelque chose.

— On en discutera plus tard. Retire-toi.
Dit-il d’un ton froid.

— Je m’excuse pour Ombre. Cela ne le fera pas revenir…

Il s’était assis à genoux en face d’elle et essayait de la consoler.
Elle le regarda dans les yeux, avec ses yeux rouges et plein de larmes. Le nez coulant et les joues trempées. Elle ne trouva rien à ajouter.
Elle le giffla, se leva et s’en alla.
Le laissant penaud.

2017.06.22

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.