Pincement

Après l’avoir sauvée de l’attaque, ils ne s’étaient pas revus.
Il avait dévoilé sa vraie nature et il comprenait qu’elle n’était pas du même monde que lui et qu’elle ne veuille pas le revoir.
C’était trop dangereux pour elle.
Il avait fini par se faire une raison et essayer de l’oublier, sans y arriver.
Il n’arrivait pas à bien comprendre lui-même cet étrange sentiment qu’il éprouvait pour elle.
Elle l’attirait physiquement, mais elle avait également une personnalité qu’il appréciait particulièrement, il avait l’impression d’être sur la même longueur d’onde qu’elle.
Il se rendit compte de tout cela après cet incident.
Il n’était pas autant à l’aise avec les personnes dans son monde, aucune autre personne ne le faisait sentir comme il l’était lorsqu’il passait du temps avec elle.

De son côté, elle avait dû dire la vérité à ses parents.
C’était important de ne pas leur mentir sur le danger qu’elle avait encourru.
Elle préféra tout de même omettre les choses en rapport avec Vlad.
Ombre était mort dans la bataille et l’assaillant avait été tué. C’étaient les faits qui importaient.
Ses parents décidèrent qu’il valait mieux qu’elle diminue ses sorties, et que si elle voulait tout de même y aller de temps en temps, elle devait être accompagnée.
Bien entendu, Chris se proposa. Il était son parrain et ils s’adoraient. Elle le considérait comme son oncle.
Il n’avait pas l’habitude de sortir dans l’autre monde et il en profita pour lui demander de lui faire un cours particulier durant leurs sorties.

Tout d’abord. Il la vit et ne pu cacher sa joie de la revoir. Il s’apprêtait à courir vers elle et l’interpeler, avant de voir qu’elle était accompagnée d’un autre homme.
Il eut un pincement au coeur.
Qui était-il ?
Quelle était leur relation ?
Il décida de les suivre, pour tenter d’en apprendre plus.
Il la voyait rire et s’amuser, elle ne se comportait pas de la même manière avec lui et il ressentit une pointe de jalousie et de tristesse.
L’avait t-elle déjà oublié ?
Il en vit assez et décida de faire demi-tour et de les laisser tranquille.
Elle avait peut-être préféré l’oublier et passer à autre chose.

2017.06.29

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.