Aveux

Chris était inquiet et jaloux du temps que je passais avec Deniel.

— Je ne lui fais pas confiance, il te colle trop…
— Ne t’inquiète pas, il n’y a rien entre nous. Je ne veux juste pas être un fardeau pour toi…
— Tu ne seras jamais un fardeau.

*

— Notre temps sera bientôt écoulé. Votre demeure va bientôt être remise sur pieds. Ma mission sera donc terminée et je n’aurai plus rien à faire ici.
— Merci encore d’avoir assuré ma protection jusqu’ici.
— Je souhaiterai vous avouer quelque chose avant de disparaître.
— Pardon ?
— J’éprouve des sentiments forts à votre égard. Je voulais vous l’avouer avant de le regretter à jamais.
— … ?! Mais, je. Je suis touchée par vos aveux, mais je ne peux les accepter… Mon coeur appartient à une autre personne… Je suis sincèrement désolée…
— Je m’en doutais, mais je tenais tout de même à vous le dire. J’ai pris ma décision. Laissez-moi être égoïste encore un instant et je ne vous embêterai plus… du tout…
— Que dites-vous ?
— Je vais vous rendre quelque chose que vous avez égaré.
— Mais je-

Il posa sa main sur les yeux et je me raidis. Cette sensation, elle m’était familière.
Je ressentis à nouveau cette chaleur qui devenait de plus en plus brûlante, mais cette fois-ci, elle n’était pas désagréable.
Il tenait ma main dans la sienne. Cela dura quelques secondes.
On n’était dans la cour intérieure et il n’y avait personne normalement, mais des bruits de pas s’approchèrent et j’entendais plusieurs personnes non-loin qui semblaient nous fixer.
Il lâcha mon visage et me demanda d’ouvrir les yeux.
Je les ouvrais lentement.
Ma vue était trouble mais je voyais de la lumière. C’était incroyable.
Comme si je me réveillais d’un long sommeil, mes yeux mirent du temps à s’habituer à la lumière du jour, qui m’aveugla à moitié.
Je vis le visage de mon protecteur.

— Mais, je vous reconnais…

Il me souriait.

— Je suis désolé de vous avoir caché-

Il s’écroula sous mes yeux.
Je le rattrapais comme je le pouvais.
C’était le démon, je me demandais comment il avait fait pour passer inaperçu avec mon père et Chris à mes côtés.
Je demandais de l’aide. Les employés nous regardaient et se demandaient ce qu’il se passait.
Chris accourut et j’ai cru qu’il eut une attaque lorsqu’il me vit avec le démon dans mes bras.

— Chris, aide-moi, je ne comprends pas ce qu’il se passe.
— Mais, tu as retrouvé la vue ?!
— Je crois, mais pourquoi vous n’avez pas réagit, vous saviez depuis le début que Deniel était un démon ?
— Quoi- ?! Qu’est-ce que tu racontes ?
— C’est Deniel, dans mes bras, il a perdu connaissance, aide-moi…
— Calme-toi, je comprends rien. Le démon dans tes bras… C’est Deniel ? Mais comment-
— Chris, Sandra, que se passe t-il ici-
— Papa !

Il se figea également à la vue de Deniel, le démon.

— Il a perdu connaissance, c’est Deniel…
— Ok, venez dans mon bureau, maintenant. Je m’occupe de Deniel.

Il repartit avec Deniel dans ses bras.
Les gens s’écartèrent et retournèrent à leurs activités.

— Sandra, je vais t’expliquer certaines choses sur la race des démons.
Deniel était sous sa forme humaine depuis tout ce temps, c’est pour cela que nous nous sommes doutés de rien. Un démon conclu des pactes d’échanges. Cela ne doit jamais entrer en ligne de mire avec leurs sentiments. S’il venait à rompre un contrat, il devrait céder sa vie en échange de la part manquante. Si j’ai bien compris, c’est lui qui a conclu le pacte entre toi et moi. Ta vue contre ma vie.Cependant, il t’a rendu ta vue. Il a donc perdu sa vie.Est-ce qu’il t’a dit quelque chose avant de faire ça ?
— Je… Il m’a dit qu’il m’aimait…

Chris se crispa.

— Je ne pensais pas qu’il ferait quelque chose de ce genre – !
— Calme-toi Sandra, ce n’est pas ta faute. Un démon a un mode de vie et de reproduction très particulier… C’est bien la première fois que je vois un tel spécimen… Je devrais me sentir trahi mais il a agit de manière très polie et civilisée… Je pense lui donner une sépulture digne de son vivant. Il m’a en quelque sorte sauvé la vie et il vient de te rendre la vue en échange de sa propre vie…
— Il n’avait pas à faire ça… !
— Sandra. Un démon se reproduit en violant une autre race. Si ce démon avait des principes, je pense qu’il n’aurait jamais souhaité te faire endurer une telle chose. Il a préféré en finir avec sa propre vie que de t’infliger ça, ou a une autre personne. Ses sentiments pour toi devaient être forts…

2016.06.03

2 réflexions sur “Aveux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.