Ailes

Enlevée par des gens qu’elle ne connaissait pas.
Elle se baladait tranquillement, lorsqu’elle emprunta une petite ruelle et des bras l’attrapèrent et l’immobilisèrent.
Son coeur battait fort dans sa poitrine et elle ne comprenait pas ce qu’il se passait.
Sa vision se troubla, ou alors était-ce le paysage.
Elle se retrouva dans un tout autre endroit.
Elle était maintenant dans une sorte de cave, il faisait très sombre et cela sentait le renfermé.
On la lâcha et elle s’écroula par terre.
Elle chercha à rapidement s’habituer à l’obscurité.
Les kidnappeurs ne lui laissèrent pas le temps.

Un par un, ils la frappèrent, lui arrachèrent une partie de ses vêtements.
Elle ne cria pas. Elle ne voulait pas leur donner cette satisfaction de supériorité.
Elle pleurait en silence, de douleur.
Ils communiquaient entre eux par quelques mots, à voix basse et grave. Lassés de la violenter, ils décidèrent de lui arracher ses ailes.
Deux d’entre eux la tenèrent au niveau des bras pour la maintenir, pendant que le troisième tentait de lui arracher son aile.
Il ne réussit qu’à la lui briser, puis il la brisa dans l’autre sens avant de la retirer avec une lame.
Au premier craquement de l’aile, elle se raidit et étouffa un cri. Au second, elle ne put s’empêcher de crier en ravalant ses larmes.
La douleur était déjà tellement intense qu’elle ne ressentit presque pas lorsqu’il détacha son aile de son dos.
Elle perdit connaissance lorsqu’il s’occupa de sa seconde aile.
Ne voulant pas s’embêter plus que ça, ils décidèrent de jeter ses ailes dans le vide, ainsi que son corps inconscient.
Les ailes se décomposèrent peu à peu, ne laissant que des plumes blanches emportées par le vent.
Son corps tomba net. Ils ne se retournèrent même pas, et s’en allèrent.

Il était de passage, non loin de la demeure. Il vit le corps de la jeune fille tomber et se précipita en volant, pour la rattraper.
Il avait vu les plumes blanches et cela l’avait intrigué.
Lorsqu’il vit que le corps qu’il venait de rattraper était une femme. Il le fut encore plus.
Il leva les yeux pour voir d’où elle venait et il ne vit que la silhouette des trois hommes, en train de quitter les lieux.
Il les reconnut, et s’inquiéta en priorité pour la personne dans ses bras.
Elle était totalement inconsciente et avait subit des coups.
Il la ramena dans ses quartiers, en prenant soin d’éviter le chemin des individus.

Cette ville dans les cieux, était peuplée que d’hommes. Tous avaient des ailes noires, ou en nuances de noir.
Les femmes vivaient sous la mer. Il était rare voir impossible qu’une femme vienne dans les cieux. Sauf exception comme des cas particuliers de diplomatie ou autres évènements.

Lui, il n’était pas n’importe qui.
C’était le chef et le représentant des hommes aux cieux.
Il n’était pas normal qu’un des siens maltraite une femme des mers. Cela n’était en aucun cas quelque chose d’acceptable.
Il ne pouvait pas prévenir la représentente des mers. Cette fille était maintenant sans ailes et ne pouvait plus retourner dans les mers avec ses siens.
Il décida de passer un savon à ses hommes avant de prévenir qui que soit et aviser de la situation.
Il préconisa les meilleurs soins sur la fille et appela au royaume des mers pour les prévenir de la situation.
Il s’excusa à la place de ses hommes qui seraient sanctionnés et à qui on ferait subir le même sort et qui devront rester exilés sur Terre et vivre avec des humains.
Il prévint qu’il s’occuperait de la fille jusqu’à son réveil et qu’il l’escorterait jusqu’à la porte de sa ville.

À une époque, les femmes et les hommes ailés vivaient en harmonie.
Suite à de nombreux conflits, ils décidèrent de se séparer en bonne entente.
Ce furent les femmes qui prirent les devants et quittèrent les lieux, pour les laisser aux hommes.

2015.08.08

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.