Faits

Je racontais ma version des faits.
Alors que les trois coupables étaient d’accord sur le fait que Syfal et moi nous nous étions querellés et qu’ils avaient tout fait pour nous séparer. Ils avaient pris peur qu’on se méprenne sur leurs intentions et avaient prit la fuite.
Les deux camps existaient.
Certains pensaient que c’était un coup monté pour discriminer les nobles gratuitement.
La salle était bruyante au possible.
Le blondinet, Chris, prit la parole et témoigna.
Contre toute attente, il témoigna en ma faveur.

— Même si c’est une paysanne, je pense qu’elle dit la vérité. J’ai vu sa capacité à combattre et elle n’est pas assez compétente pour avoir mis l’autre garçon dans cet état.

Il se rassit comme si de rien n’était et laissa le silence dans le hall.
Alors que les gens se concertaient pour voter et décider de qui disait la vérité.
La porte s’ouvrit et Syfal entra. Accompagné de Marianne qui l’aidait à se maintenir.
Il était avec des béquilles et la moitié du visage et de ses flancs étaient sous des bandages.
Il insita pour témoigner.
Il enleva ses bandages un à un et tout le monde pu voir l’étendue de ses blessures.
La foule poussa un cri d’horreur.

— Jamais… Louise… aurait pu me frapper… jusqu’à ce point…

Il ne dit pas plus et tout le monde jugea très fort le trio noble.
Le juge prit la décision et condamna les trois garçons.

— Vous n’allez pas croire ces pauvres ! La prochaine fois que je te croise, je te tue !!!
Criait le leader.

Bien entendu, ses deux acolytes modifièrent leur témoignage et dirent qu’ils furent forcés de le faire, pour écourter leur peine.
La Reine prit la parole.

— J’espère que ce genre d’intolérance ne se reproduira plus dans le château. Je ne peux pas avoir des yeux partout et je sais que ceci est votre quotidien, mais je souhaiterai que nous faisions chacun un geste pour changer cette situation. Merci.

Elle partit la tête haute. Son charisme était grand, même les paysans l’appréciaient pour sa bonté d’âme et d’écoute.
Elle ne pouvait pas être partout, mais elle faisait de son mieux pour son peuple.

2015.06.19

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.