Bras

Elle jetait de temps en temps des regards derrière elle.
Syfal s’arrêta net. Elle n’eut pas le temps de le prévoir, et lui rentra dedans. Elle leva les yeux vers lui.
Son regard était fixe, devant lui.
Elle vit la tête blonde de son professeur.

— Qu’est-ce que tu nous veux ?
Avait demandé Syfal de manière très froide.

— Je te prierais de me parler sur un autre ton.

Il le regardait de haut.
Je détestais sa manie qu’il avait de regarder les gens de haut.
Son regard s’arrêta sur moi.
J’étais gênée.
Je serrais de plus en plus le bras de Syfal.

— Si vous le permettez, nous sommes assez pressés !
Ajouta Syfal.

Il commença à bouger et continuer de l’avant.
Le professeur m’attrapa le bras que j’avais de libre.
J’eus tellement peur que je crus avoir arraché le bras de Syfal.
Il se retourna et vit la scène.

— Fai…tes attention…

Et il me relâcha comme si de rien n’était et continua son chemin également.
Syfal resta un moment bouche bée et il reprit la marche.

— Il en pince pour toi.
— Pardon ?! Il me met super mal à l’aise, j’ai l’impression qu’il cherche à me bizuter en permanence. C’est du harcèlement à ce niveau-là…

Il me jeta un regard rapide et pouffa de rire.

— Tu trouves ça drôle ?!
— La tête que tu tires… !

Je ne trouvais rien à répondre de plus.
On arrivait à destination, il y avait d’autres personnes de notre rang qui s’étaient regroupés pour décider d’un plan de défense.

2015.06.08

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.