Recrue [Fanfic] Etrian Odyssey

Nous étions à la recherche du passage menant au sous-sol.
J’étais encore jeune et inexpérimentée mais je m’étais lancée dans l’aventure. Les cheveux attachés en queue de cheval, une feuille et un crayon à la main, je notais soyeusement quelques annotations et dessinais progressivement la carte des lieux.
Lui, un peu plus âgé et mature. Il connaissait mieux les dangers de cet endroit hostile. Cependant il savait qu’il était trop dangereux de s’y aventurer seul.
C’est alors qu’on s’est rencontré.

Il faisait jour depuis peu, mais je savais que si je voulais trouver un groupe ou un partenaire, il fallait que j’y aille de bonne heure.
Je pensais arriver parmi les premiers, pourtant il y avait déjà pas mal de monde. Des gens plus âgés que moi, mais également certains aventuriers, peu nombreux, de mon âge. La plupart étaient déjà dans un groupe et avaient été acceptés par pistons.
Je commençais la ronde, j’allais de groupe en groupe et je demandais si personne n’avait besoin d’un guérisseur qui apprenait vite.
Je devais faire trop jeune parce personne ne voulut de moi. Soit parce que je semblais trop inexpérimentée, soit parce que leur groupe était déjà au complet.
Qui voudrait d’une inconnue comme moi, sans savoir si je suis digne de confiance. La loi du plus fort et des liens, des commérages étaient les plus forts.
J’allais vers un groupe de guerriers, ils semblaient interessés par un guérisseur.
Celui qui m’a semblé être le leader s’est avancé et m’a regardée de haut en bas, écoutant mon discours.

— On pourra t’apprendre beaucoup de choses…

Et des coéquipiers rièrent.

— Alors, tu viens ?

Je pris peur, ils n’inspiraient plus du tout confiance.
Il me prit par le bras et voulu m’entraîner vers son groupe.
Les spectateurs aux alentours se tournèrent vers nous, ils observaient sans rien faire. En attendant. Ils n’osaient rien dire.
Sauf, un guerrier un peu plus jeune qu’eux, qui sorti de la foule et fit lâcher prise à l’homme qui m’avait attrapée.
Ce guerrier le fixa et dû avoir un regard menaçant pour que les hommes se retirent. De peur, je pense aussi, d’attirer l’attention.
Il se tourna vers moi, et posa sur moi son regard dur.
Je ne put m’empêcher de reculer d’un pas, tellement il me parut effrayant.

— Tu n’as rien à faire ici, va-t-en ou il t’arrivera des ennuis.

Il avait raison mais je ne m’avouerai pas vaincue aussi facilement.
Je voulais également tenter ma chance et m’aventurer dans le labyrinthe.
Il était sur le point de partir que je le rattrapais et que je le remerciais de m’avoir aidée.
J’en profitais pour proposer ma candidature.
Si par hasard il cherchait quelqu’un qui aurait besoin d’un guérisseur, on ne sait jamais.
Il s’arrêta.
Se tourna une seconde fois vers moi, et me demanda mes compétences.
Je me vendis comme je le pouvais, n’espérant rien en retour vu que je n’avais aucune expérience.
Il eut un silence avant qu’il ne me réponde.

— Demain matin, ici, à la même heure.

Je n’en croyais pas mes yeux.
Je le remerciais et je quittais donc les lieux avant de me frotter à nouveau contre des gens étranges.

Je vivais dans une petite chambre à l’église.
Je travaillais bénévolement en échange du logis depuis que j’étais arrivée dans cette ville. J’avais même droit à un repas. Du temps libre que j’avais, j’avais pu m’inscrire chez les aventuriers et récupérer quelques manuels de débutants inutilisés. Ainsi je voulais mener une autre vie sans dépendre des gens qui m’avaient recueillie.
Le lendemain je m’étais levée encore plus tot, pour qu’au lever du jour je sois déjà sur place.
Malheureusement il était déjà là.
Je m’excusais du retard.
Il me regarda de haut et m’emmena autre part, dans un endroit plus calme.

— Je te previens maintenant, c’est ta période d’essai et en aucun cas je suis responsable de ta sécurité. J’ai besoin d’un cartographe et d’un guérisseur. Si tu peux t’occuper de ces deux fonctions, je t’engage.
D’ici la, si tu survis. On en reparlera.

Il semblait presque aussi novice que moi si ce n’est son aura qu’il dégageait.

2014.01.30

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.