Rituel

Après cette réunion, j’ai dû dire à tous les gens qui venaient vers nous que nous n’avions rien fait qui mérite le respect, nous avions juste fait ce qui nous semblait juste.
Chris eu du succès auprès de toute la gente féminine et je me retrouvais seule au milieu d’inconnus.
Charles sortit de nulle part et m’emmena ailleurs, où je retrouvais Gabriel qui semblait m’attendre.
Il avait annoncé qu’une fête serait organisée en notre honneur.
Je lui avais dit que ce n’était pas nécessaire et que je devais rentrer pour rassurer mon père.
Il insista et me conduit jusqu’à sa chambre pour me parler d’un sujet important, en privé.
Il s’assit sur son lit à baldaquin et tapota la couverture pour m’inciter à le rejoindre.
Je l’imitais, un peu intimidée.

— Pour revenir à ce que tu m’as dit plus tôt… Es-tu certaine de vouloir rester à mes côtés… ?

Je mis quelques secondes à comprendre sa question.
Je rougis et mon avis n’avait pas changé.

— Oui… Je. J’ai bien réfléchi pendant ces années, et je pense que j’ai mûri. Je comprends mieux les sentiments que je ressens… Je crois que je vous aime…
— Cela me fait extrêmement plaisir… J’éprouve des sentiments très forts à ton égard, cependant, te rends-tu compte de l’âge qui nous sépare… ? Je pourrais être ton père…
— Et alors ? L’amour n’a pas d’âge… !
— Ce que je vais te demander, c’est… est-ce que tu souhaites vraiment t’unir à moi… ? Comment t’expliquer… ? Dans ton monde cela est proche d’un mariage… Sauf qu’ici, cela implique que nous allons partager une partie de nos pouvoirs, et si l’un de nous meurt, les pouvoirs rejoindront sa moitié… C’est quelque chose de très important. Cela décide du futur de notre peuple.

Je n’avais jamais entendu parlé de ça, sauf pour la famille. Je savais que si mon père mourrait, j’hériterais presque instantanément de tous ces pouvoirs. Cela impliquait de très grandes responsabilités.
Malgré tout cela, j’étais sûre de mes sentiments.
Je ne changeais pas d’avis.
Il souffla, rassuré mais inquiet.

— Je. Comment t’expliquer le rituel…

Il passa sa main dans ses cheveux, songeur.
Puis il s’approcha de moi et m’embrassa.
Il me demanda encore une fois.

— Tu es sûre ? Tu te sens prête ?

Après m’avoir allongée dans le lit, ses doigts glissèrent entre les miens.

— Oui.

Il construit une bulle de protection autour de nous.
Il m’expliqua que le rituel était une phase assez risquée puisque nous serions vulnérables.
Ses mains resserrèrent leur étreinte un peu plus fort.
La bulle permettait également d’isoler le son.
Une décharge électrique envahit tout mon corps.
Mes cellules humaines ne comprennaient pas ce qui leurs arrivaient tandis que l’autre moitié assimilait le processus.
Je convulsais et transpirais de douleur.
J’essayais de contenir ma voix pour ne pas inquiéter Gabriel.
Après les minutes les plus longues de ma vie, c’était à mon tour de transférer et partager mes pouvoirs.
Gabriel emmagasina le tout, en bronchant à peine. Quelques gouttes de sueurs apparurent sur son corps.
Epuisée, mes paupières se fermèrent d’eux-mêmes.
La bulle s’ouvrit et je sentis ses bras m’envelopper et m’installer confortablement dans le lit.
Le pacte était fait.
Nous étions liés.

Après avoir annoncé la nouvelle lors de la fête, que j’étais sa promise.
Les gens à moitié étonnés, se réjouirent et applaudirent.

2014.09.20

Une réflexion sur “Rituel

  1. james dit :

    « Malgre tout cela, j’étais sûre de mes sentiments. »: Malgré (accent)

    Je m’empresse de lire la suite pour savoir les conséquences de ce transfert.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.