Discours

Chris m’avait rejoint un peu plus tard.
Nous attendions tous dans le grand hall.
Les personnes arrivaient petit à petit et remplissaient à vue d’oeil la salle.
Chrystal et Bellinda restaient à mes côtés.
Je n’avais pas spécialement besoin de garde du corps, mais les inconnus qui venaient vers moi pour me remercier me mettait dans l’embarras.
Il m’emmena auprès de Gabriel, laissant mes amies derrière moi.
Apparemment, Chris subissait le même traitement à cause des rumeurs qui circulaient.
Les regards étaient rivés sur nous, et à notre passage, le peu de gens qui n’avait pas eu vent des dernières nouvelles étaient rapidement mis au courant par des messes basses.
Nous nous dépêchâmes de rejoindre Gabriel et de nous retrouver un peu plus au calme.
Gabriel s’avanca vers son trône.
Au bout de la pièce, un fauteuil était installé au dessus de quelques marches.
Les cadavres avaient été évacués.
Les ennemis avaient été incinérés et le reste des corps des résidents avaient été emmenés dans une pièce spéciale pour qu’ils soient enterrés en bonne et dûe forme.
Gabriel s’adressa à toute la salle.
À peine il se racla la gorge que toutes les voix se turent et chaque personne attendait religieusement qu’il s’exprime.

— Merci à tous de vous être réunis dans ce hall.
Je vous dois des excuses d’avoir failli à protéger cette demeure. Nous avons perdus beaucoup de personnes chères à notre coeur. Moi-même, ici présent, aurais pu faire parti de cette tragédie.
Je comptais remercier en public nos deux sauveurs et invités.

Il fit une pause dans son discours, et nous fit signe de le rejoindre.
Tout le monde se retourna vers nous.
Nous n’avions plus le choix.
Il reprit la parole.

— Ils sont venus de loin et m’ont sauvé. S’ils n’avaient pas été là, il n’y aurait que des ruines à l’heure actuelle, et ce qui serait resté aurait été aux mains de l’ennemi.
Bien qu’étant étrangers, ils ont apporté leur aide à notre peuple.
Je leur dois ma vie.

2014.09.20

2 réflexions sur “Discours

  1. james dit :

    t’as un copié collé en double, de :
    « — Merci à tous de vous être réunis dans ce hall. » … Je leur dois ma vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.