Entretien

Cet établissement était prestigieux.
N’importe qui ne pouvait pas y travailler en tant qu’employé.
Pourtant, elle avait pris son courage à deux mains pour quitter son travail et repartir de zéro.
Elle voulait faire partie de cet endroit, c’était comme un rêve d’enfant.
Elle portait une chemise claire aux manches longues et une longue jupe de couleur plus foncée, tout aussi simple.
Ses cheveux courts et fraichement lavés, elle voulait faire bonne figure.
Elle avait un petit cartable en bandoulière dans lequel elle avait ses documents pour l’entretien.
Ses mains étaient moites.

L’hôte d’accueil la reçut et lui indiqua le bureau de la directrice.
Elle put apercevoir quelques employés.
Le lieu était d’un simple contemporain et très bien entretenue. C’était la moindre des choses pour un tel endroit.
Les étoiles plein les yeux, de l’élégance des uniformes que les employés portaient aux détails de décoration.
Cela lui fit presque oublier le stress qu’elle ressentait.
La directrice était plutôt jeune, la petite trentaine.
Les cheveux rejoint en un chignon, un costume qui lui allait comme un gant. Une petite chemise rouge bordeau avec des boutons nacrés, cintrée dans un pantalon bleu marine, orné d’une petite ceinture très simple en corde, à la taille, de la même couleur que ses boutons.
Les manches étaient légèrement remontées et elle invita l’arrivante à s’assoir.

— Détends-toi, on va regarder ensemble ton dossier et tes motivations.
Lui dit-elle avec un sourire chaleureux.

Elle s’installa et sortit le porte-document qui regroupait tous les papiers nécessaires.
La directrice fut quelque peu surprise de la tenue de ce porte-document. Les feuilles étaient rangées dans l’ordre de la liste demandée.
Tout le monde ne présentait pas ainsi leurs papiers.
Elle ne s’assit pas tout de suite, elle s’appuya sur son bureau d’une de ses fesses, et elle feuilleta minutieusement chaque information.

— Je me suis également un peu renseignée à ton sujet.

Les informations correspondent au premier abord.

— Décris-moi tes motivations.
Demanda t-elle intéressée.

— … J’ai une énorme admiration pour le service que délivre cet établissement, je souhaiterais apporter ma pierre à l’édifice, voire consacrer ma vie à cette maison qui correspond à mes valeurs.

L’angoisse qui la paralysait s’est rapidement envolée lorsqu’elle commença à parler de sa passion.
La directrice réprima un éclat de rire et pouffa.

— Pardon, c’est plutôt intéressant, mais il faudra faire ses preuves. Si cela te convient, je peux d’abord te proposer un essai de deux semaines pour voir.

2019.07.27

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.