Interpeler

Je sortais de chez moi, prévenant mes parents que je m’absentais rapidement.
Je ne craignais rien mais ils étaient toujours trop inquiets à mon sujet, surtout pour mon état de santé qui était une bombe à retardement.

Cela faisait quelques semaines que j’étais en formation chez la mère supérieure, déjà.
J’avais le droit de sortir me balader sans trop m’éloigner de la zone des Protecteurs.
Malgré sa magie guérisseuse pour tenter de stabiliser mon état, je n’étais pas au meilleur de ma forme mais cela suffisait pour que je puisse être indépendante, du moins pour l’instant. J’étais consciente de la chance d’être encore en vie et de ne pas être dans un état de mourante.

Je me rendais à mon endroit préféré. Une petite passerelle qui surplombait une partie de l’Arbre. J’adorais me pencher légèrement sur le rebord et respirer l’air frais.
Mes cheveux virevoltaient alors dans le vent.

Cet endroit me rappelait quand je profitais du paysage un peu plus bas.
J’étais toujours aussi myope, cela n’avait pas changé.
Je voyais toute cette masse de verdure bouger au gré du vent, ainsi que des mouvements des passants en aval.
Quelqu’un m’interpela.

2019.06.22

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.