Éclair

Son corps lui était étranger.
Il était devenu plus discret de se couper les cheveux.
C’était moins voyant lorsque ses cheveux décidaient de se mouvoir de leur propre volonté.
Selon le jour, son corps décidait d’arborer des attributs de femme ou d’homme, si ce n’étaient les deux, dans la même journée.
Sam portait des vêtements amples qui cachaient le plus possible ses formes.

Lorsque que Sam décida d’en parler à ses parents, ils furent dépassés par cette situation.
Sam était le fruit d’une adoption et on ignorait tout de ses origines, et de ses parents biologiques.
Ils firent leur possible pour lui apporter du soutien mais Sam ne se sentait pas à sa place.

— Même si nous ne sommes pas tes vrais parents, nous t’aimons et nous voulons être là pour toi.
Avait dit sa mère.

Ces mots étaient gravés dans son coeur.
Le collège n’était pas très clément envers lui.
L’adolescence encore moins.
Parfois avec des traits féminins, parfois un peu plus masculins.
Sam était un peu la bête de foire de la cour et avait fini par se réfugier au CDI lors des récréations.
En tapant quelques mots-clés et le hasard des clics sur l’ordinateur connecté à internet, Sam trouva des informations très intéressantes sur le survivalisme.
Ne voulant pas être un fardeau pour ses parents, qui ne comprenaient pas non plus ce qu’il lui arrivait, Sam voulait partir loin de tout.

Après des mois de recherche, Sam réussit à se procurer un nécessaire d’outils pour enfin partir.
Laissant une lettre à ses parents.

Chers parents bien aimés,
Je pars loin, ne me cherchez pas.
Je sais que je ne suis pas humain et je ne veux pas vous causer plus de souci.
Portez vous bien,
Je vous aime.

Sam

Voyageant clandestinement.
Partir dans un lieu le plus reculé.
Sam n’avait même pas fini le collège.
Avec son sac de randonnée et son jeune âge, Sam avait l’air suspect.

*

Sam arriva au pied d’une montagne et décida de pénétrer dans la forêt.
Il se mit à pleuvoir et un éclair d’orage éclata non loin.
Sam sursauta et vit devant lui une silhouette dans une grande cape, qui le fixait.
Sam eut un moment de recul.
Cette silhouette avait l’air de sortir de nulle part et il faisait nuit.
Plus Sam reculait et plus la silouhette avançait vers lui.
Sam finit par tomber sur les fesses et essaya de se relever aussi vite que possible.
La silhouette s’abaissa sur lui.

— Intéressant… qu’est-ce qu’un changeforme fait ici ? Tu t’es perdu… ?
Sa voix était rauque et malicieuse.

Sam décida de ne pas répondre, et essaya d’analyser les informations.

— Un changeforme… ?
Répéta t-il, perturbé.

— Tu ignores ce que tu es ?!

L’intéret de l’inconnu était suscité.

*

— Tu n’as rien à faire ici, petit.
Dit la silhouette hostile.

Sam garda sa position.
La silhouette s’approcha de lui pour l’intimider et Sam finit par reculer et tomber, sa capuche tombant également vers l’arrière avec l’impact, laissant à découvert son visage.

— Un changeforme ?!
S’exclama t-il.

La silhouette l’attrapa par le bras et le souleva pour le voir de plus près.

— Intéressant…

— Je ne veux pas t’entendre pleurer ou chouiner. Si tu n’es pas content, tu t’en vas.
Si je ne suis pas satisfait, je te vire. Est-ce que c’est clair ?

Sam fut pris comme élève par cet inconnu qui lui apprit énormément de choses sur le monde parallèle au sien.
Il avait de toute manière nulle part où aller.

2019.07.21

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.