Toxine

Un jeune homme avec les cheveux blonds et courts, il avait une grande veste claire qui était typique des étudiants en herbologie.
Son sac en bandoulière, un carnet de notes à la main. Il se rendait à la bibliotheque où il passait la plupart de son temps.
À son passage à l’âge adulte, sa mère l’avait laissé partir, inquiète.
Son père n’était plus depuis déjà presque 10 ans.
De santé fragile, il faisait parti des rares gens « élus » pour succéder à la mère supérieure.
Ils étaient choisis pour leur capacité à absorber le plus de toxines dans leurs poumons. Ceci était naturellement à double tranchant. Leur espérence de vie était diminuée de beaucoup.
À leur mort, la mère supérieure les accompagnait, ainsi que la garde royale, jusqu’au plus profond de la forêt, dans cette vaste étendue de fleurs blanches qui ont la propriété de purifier le corps.
Son corps avait été déposé sur ce lit blanc.

2013.3.8

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.