Prétendant

Depuis qu’elle lui avait avoué ses sentiments dans l’infirmerie, les évènements s’étaient enchaînés.
Il lui avait proposé de rester vivre avec lui dans sa demeure. Elle n’avait aucune raison de refuser et son père fut rapidement mis au courant.
Après quelques jours de rétablissement, et de gestion des rénovations, il avait déjà pris rendez-vous pour aller demander sa main de manière officielle.
Elle était habillée de vêtements de rechanges normaux, rien d’extravagant, et il portait un costume sérieux.
Ils prirent la voiture et lui tint la main et l’embrassa pour la rassurer.

— Tout va bien se passer. Ton père est au courant de mon arrivée.

En effet, il les attendait et serra sa fille dans ses bras. Elle avait fait le trajet et s’était mise en danger pour aider cette personne.
Il vérifia qu’elle n’avait rien et lui fit signe de rester auprès de lui.
L’homme en face de lui avait presque son âge.
Il le salua poliment et il s’inclina pour ensuite faire sa demande.
Son père s’était préparé mais il ne pouvait pas laisser partir sa fille aussi facilement.
Même si c’était sa volonté, il se devait de tester la force de celui qui voulait sa main.
Il éloigna sa fille et défia le prétendant.
Chris était également présent, il obéit et surveilla sa protégée.
Il la tenait par le bras et l’empêchait d’intervenir.

— Papa ! Tu ne peux pas faire ça ! Il est encore en convalescence… !
Disait-elle au bord des larmes.

Son paternel l’ignora et l’adversaire lui sourit pour la rassurer.
Chris était inébranlable.
Ils se tinrent tête malgré quelques faiblesses du prétendant. Ils étaient pratiquement à égalité. Le père ayant l’avantage.
Ils réussirent à se menacer chacun, l’arme à portée du coup final.
Même si le prétendant était épuisé.
Le père ne voulait pas baisser son arme.
Le combat était terminé, le prétendant laissa échapper son arme qui fit un bruit qui résonna dans la salle lorsqu’elle toucha le sol.
Il perdit l’équilibre mais continuait de maintenir son regard dans les yeux de son adversaire.
Chris se décida enfin à la lâcher.
Elle accourut vers son ami qui était à genoux devant son père.

— Je ne cherche pas d’excuse. S’il le faut, je reviendrai tous les jours pour demander sa main. Jusqu’à ce que j’arrive à vous prouver que je peux la protéger.

Il lui fit signe de ne pas s’approcher et de laisser le combat se dérouler.
Il se releva de lui-même et quitta l’endroit en s’avouant vaincu.
Son père ne laissa paraître aucune émotion et retourna dans son bureau.
Elle voulut courrir rattraper son ami mais son père lui conseilla de ne pas le faire.

— Je pense que tu devrais le laisser seul un moment.

Il sortit en essayant de garder sa dignité et la tête haute. Il retourna à sa voiture, s’assit dedans, et laissa exprimer ses émotions.
Il cria de frustration, les larmes et la colère se mélangeant.
Les doigts massèrent le coins de ses yeux et il soupira.

Elle suivit le conseil de son père et attendit un moment avant de le rejoindre.
Il s’était calmé et sortait de sa voiture.
Il la vit et força un sourire.

— Je suis désolé, je n’ai pas réussi à le convaincre mais je reviendrai autant de fois qu’il le faudra pour qu’il reconnaisse mes sentiments pour toi.

Il l’embrassa sur le front et l’enlaça dans ses bras.
Elle le serra aussi fort qu’elle le put pour lui montrer à quel point elle tenait à lui.

— Je vais devoir rentrer. Je reviendrai te chercher. Je te le promets.

Son père voyait ce qui se passait dehors et observait attentivement la scène. Il était méfiant envers ce prétendant.

2016.08.28

6 réflexions sur “Prétendant

  1. james dit :

    ah tiens, j’avais jamais pensé à ce concept, de défier en duel le prétendant de ta fille. c’est intéressant.

  2. fluo dit :

    « Chris était imbranlable »
    Mais non bordel 😀 inébranlable si tu veux mais pas imbranlable :’-) je pense pas que c’était ce que tu voulais dire dans cette situation.

    Comme disait James c’est un concept intéressant. Au moins on sait que Gabriel ne lâchera rien, limite il deviendrait attachant maintenant.

    • Oups- du coup, c’est corrigé !

      Il faut que je poste les textes que j’ai écrit récemment, qui expliquent mieux le personnage de Gabriel… !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.