Insomnie

Je n’arrivais absolument pas à dormir.
Impossible de trouver le sommeil.
J’étais inquiète pour mon père, j’avais besoin d’être avec quelqu’un.
Je ne pensais pas qu’être constamment dans le noir me rendrait aussi anxieuse.
Je me levais et décidais à monter les escaliers, à tâtons, marche par marche.
Je savais que j’étais à l’étage inférieur et que les dortoirs des hommes étaient au dessus.
Et encore au dessus, il y avait la chambre de mon père, et des autres employés de maison.
C’était lui qui avait décide de cette répartition. S’il subissait une attaque, il était préférable que les employés soient en sécurité, surtout ceux qui ne pourraient pas se défendre.

Alors que j’étais perdue dans mes pensées, je trébuchais et une bulle d’air chaude m’enveloppa.

— Vous allez bien ? Vous m’avez fait peur…

C’était la voix douce de Deniel. Elle était assez particulière pour que je m’en souvienne.
Il venait d’utiliser de la magie. Il était de plus en plus étrange.
Il me prit par la main et m’aida à me relever.

— Merci Deniel… Que faites-vous debout en pleine nuit… ?
— Je vous retourne la question : vous êtes en plus dans le dortoir des hommes.

J’entendis son ton mi-moqueur.

— Je cherchais à rejoindre l’étage au dessus, je… voulais voir mon père… À votre tour de répondre à la question.
— J’avais du mal à m’endormir et je m’apprêtais à faire un peu de marche quand je suis tombé sur vous. Alexandra.
— C’est plutôt moi qui ai failli tomber… Ahah…
— Vous tenez beaucoup à votre père à ce que je vois.
— Je… c’est ma seule famille qu’il me reste…

Je ne pouvais pas non pous lui avouer que j’étais à moitié humaine et que ma mère était sur la terre des humains…
Chris assista à la scène de loin et faisait de moins en moins confiance à Deniel.
Deniel enlaçait à moitié Alexandra et la tenait par la main. Il était vert de jalousie.

— Je comprends… Je vais vous accompagner dans ce cas. Cela ira plus vite.
— Je ne voudrais pas vous empêcher de dormir-

Il me souleva et me porta telle une princesse, c’est le cas de le dire, jusqu’à l’étage supérieur.
Il me reposa par terre et sembla chercher la bonne direction.
Chris apparut.

— Vous faites quoi tous les deux… ?! Si vous cherchez la chambre de Sephyl, c’est par là…

Il nous guida.
Il m’attrapa par la main et marcha à son rythme.
Je le suivais mais j’avais du mal à garder son rythme sans voir où je mettais les pieds.

— Chris, attendez un peu. Vous ne voyez pas qu’Alexandra ne peut pas vous suivre à votre vitesse… ?

Il s’arrêta net et me proposa de monter sur son dos.

— Merci Chris… Désolée..
— C’est à moi de m’excuser, je n’ai pas fait attention.

La fatigue me rattrapa et je m’assoupis sur son dos avant même d’arriver devant la chambre de mon père.

— Qu’est-ce que vous fichez devant ma chambre à cette heure-ci ?
— Alexandra semblait vouloir vous voir… Ah, elle s’est endormie…
— Je pense qu’elle n’est pas très rassurée malgré les airs qu’elle se donne.
— Quelle enfant elle fait… Demain les médecins l’auraient laissée retourner dans sa chambre…Merci d’avoir fait le chemin pour elle, je vais la prendre.

*

— Je t’ai vu faire de la magie tout à l’heure, pour aider Alexandra. Tu nous caches des choses et je n’aime pas ça.
— …
— Je garde un oeil sur toi.

*

— Arrêtons de nous vouvoyer. Tu n’es pas vraiment un aventurier n’est-ce pas ?
— Qu’est-ce que tu racontes… ?
— Je le sens. Quand tu m’as aidée dans les escaliers… Cette chaleur… C’était la même quand on m’a prit ma vue. J’avais des doutes avec ta voix et la manière dont tu me parlais.
Exactement le même ton qu’avec le démon qui m’a proposée le pacte… Tu es ce démon n’est-ce pas ?
— …

2016.02.11

4 réflexions sur “Insomnie

  1. james dit :

    « — Quelle enfant elle fait… Demain les médecins l’auraient laissée retourner dans sa chambre » : j’ai pas compris la phrase?

    ce dernier, tant de suspens.

    • C’était un peu maladroit et j’ai pas expliqué assez dans le texte : en gros, elle a fait sa capricieuse en quittant la chambre dans laquelle elle était soignée, pour aller voir son père.
      Alors qu’elle aurait attendu un jour de plus, elle aurait été en état de retourner dans sa vraie chambre. Auprès de son père.

Répondre à Fluo Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.