Domestique

Elle n’était pas une simple domestique.
Elle était auparavant un assassin de renom et crainte de tous.
Elle fut engagée comme femme de main, de manière tellement discrète que personne ne savait qui elle avait choisi de servir.
Elle respectait grandement le défunt maître de maison ainsi que sa femme.
Lorsqu’elle lui parla de son plan, et de la confiance de la maîtresse de maison qui avait décidé de lui confier sa fille.
Elle lui fit promettre de la considérer comme sa propre fille et de l’élever comme telle.

Plusieurs années s’écoulèrent sans que personne ne sache qui elle était vraiment.
Marianne apparut dans la vie du château comme une nouvelle domestique.
Elle travaillait bien et ne causait pas de problème.
Elle inventa un mensonge sur l’histoire de sa fille adoptive.
Elle la considérait comme sa mère mais l’appelait tout de même Marianne.
Elle lui avait avoué que ses parents, n’étaient pas morts et qu’ils avaient dû la confier à elle.

Marianne était plus que qualifiée pour se défendre et défendre Louise.
Un jour, lors d’une attaque, Louise surprit Marianne, dans un état et d’une humeur différente que d’habitude.
Elle devait partir se réfugier et son ami d’enfance l’attrapa pour l’emmener en sécurité.

Lorsqu’elle se retourna, elle vit Marianne tachée de sang.

2015.06.04

2 réflexions sur “Domestique

  1. jimi dit :

    « Elle était auparavant un assasin de renom et crainte de tous. » → « assassin »
    et encore un cliffhanger, faut que je sache, je lis la suite de ce pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.