Paroi

Elle l’avait plaquée contre la paroi sans le vouloir, ne contrôlant pas sa force.

Sa tête avait cogné, l’étourdissant un peu, elle fit une grimace.

Elle comprit qu’elle était allée un peu loin.
Elle voulut s’excuser, elle posa sa main sur son épaule.

Elles se regardèrent mutuellement.
La plus petite la regardait avec un regard triste, tendit que la plus grande, tout d’abord énervée, finit par se calmer.

— Je…

Elle n’arrivait pas à trouver les mots et ses sentiments la rendait confuse.
Elle ne supportait pas qu’elle mette sa vie en danger et encore moins que sa survie dépende d’une autre personne.
Elle se frotta la tête avec sa main gauche, cherchant ses mots.

— Tu te rends compte du danger que tu encours ?! Je ne lui fais pas confiance ! Je ne veux pas que tu partes avec lui !

L’autre fille finit par comprendre la raison de son énervement et lui sourit gentiment.

— Ne t’inquiète pas, tout va bien se passer. Je lui fais confiance.

Elle lui prit la main sur son épaule et la serra entre ses doigts.
L’autre, tendit sa main gauche vers le visage de son amie et posa sa tête sur son épaule.

— Je suis désolée de t’avoir fait mal…

Elle la serra dans ses bras.

— Je m’inquiète juste… Je ne veux pas qu’il t’arrive quelque chose…

2015.02.12

2 réflexions sur “Paroi

    • Bien vu, cher détective !
      C’est une scène qui n’a rien à voir du coup, j’avais envie de décrire cette ambiance particulière mais j’ai pas réussi à l’exploiter avec un véritable contexte !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.