Digestion

Elle était totalement perdue.
Elle ne savait pas comment réagir à la déclaration de Chris, son corps inconscient dans ses bras.
Elle se rappela qu’il lui avait dit de faire attention au poison, et elle hésitait à le toucher.
Elle finit par enveloper ses mains autour de son visage.
Des larmes avaient glissé sur ses joues jusqu’à ses lèvres, qui malgré sa situation, semblait sourire, soulagé d’avoir pu dire ce qu’il avait sur le coeur.
Alexandra pleurait à chaudes larmes.
Elle priait intérieurement que Chris se réveille.

Elle ne pouvait plus se déplacer, elle avait perdu trop de sang. Elle avait à peine la force de soulever et déplacer Chris qui était à moitié sur elle, la protégeant.
Elle ferma les yeux. Chris dans ses bras et elle attendait son sort.
Elle pensait à son père et elle était désolée de n’avoir pu être plus forte pour rester à ses côtés.
Au moins, elle le rejoindrait, ainsi que Chris.
Elle repensa à sa mère, et son frère qu’elle avait laissés derrière elle il y a plusieurs années. Elle aurait tellement aimé les revoir une dernière fois.
Perdue dans ses pensées, elle restait silencieuse.
L’ennemi aurait pu croire qu’il avait remporté la bataille.

Des bruits de pas s’approchaient.
Le rythme etait saccadé, on pouvait deviner que la personne avait du mal à marcher mais sa progression était rapide.
La personne allait arriver derrière elle, par là où ils étaient eux-même arrivés.
Qui cela pouvait bien être.
Lorsqu’il fit à l’entrée du hall, elle entendi un bruit sourd, suivi d’un cri en provenance du mage.
Elle ne pouvait voir la scène à cause de Chris, mais elle vit les fumées grises ainsi que la lueur des flammes derrière le corps de son garde.
Quelque secondes plus tard, c’était comme si le hall entier était en train de brûler.
Après avoir reçu une boule rouge incandescante, le cadavre de son agresseur sadique prit également feu, juste à quelques mètres d’elle.
Elle commença à paniquer.
Etait-elle morte ? Se trouvait-elle en enfer ?
Elle entendit alors la voix de son père, essouflé.

— J’ai besoin d’une équipe de secours dans le hall.
Le ton était sec.

Après son appel, il marcha péniblement jusqu’à ce qu’il reconnaisse les vêtements de sa fille juste en dessous d’un corps.
Pris de panique, il cria son nom.

— ALEXANDRA ?!
— Papa… ?

Elle qui l’avait toujours appelé « Père », elle n’avait jamais été aussi heureuse qu’il soit en vie.

— Alexandra !!!
Dit-il empli de joie.

Il pensait qu’elle avait pu s’enfuir, dans le meilleur des cas.
Il se précipita à ses cotes.

— Alexandra…
Il essaya de contenir ses larmes de joie.

— Papa… Chris… Il faut…
Dit-elle désespérée.

Elle n’arrivait plus à parler entre ses pleurs.
Il se tourna finalement vers Le corps qu’elle soutenait et se rendit compte du grave état de Chris.
Il vit tout de suite les projectiles empoisonnés. Avec sa magie, il put les enlever sans les toucher et les détruire sur le champ.
Chris gémit lorsqu’il lui retira les pics dans son dos.
Il se força à ouvrir les yeux et il se tourna vers son patron.

— Monsieur… Pardonnez-moi… De n’avoir pu tenir ma promesse… Dit-il d’un souffle.

— Chris, ne parle plus, on va s’occuper de toi.

À ce moment là, les renforts qu’il avait demandé plus tôt arrivèrent.
Il leur fit signe de venir vers lui en priorité.

— Monsieur, nous sommes arrivés aussi vite que possible.
Exprima une voix essouflée d’un guérisseur.

— Merci, s’il-vous-plaît, occupez vous de Chris d’urgence. Il a été empoisonné. Faites attention.

Il l’aida a soulever Chris et l’allonger sur un brancard et ils se rendirent rapidement à la salle de soin. Les autres équipes s’occupaient des quelques survivants dispersés dans le hall et dans le château.
Des gardes patrouillaient également pour éliminer le reste des troupes enemies.
Il retourna aupres de sa fille.

— Sandra, tu n’as rien ?

Il examina sa fille de haut en bas. Elle était tachée de sang et ses vêtements étaient pas mal amochés.
Elle hocha de la tête pour signifier que ça allait.
Elle ne sentait plus la douleur à son abdomen.
Son père l’aida à se relever.
À peine debout, elle ressentit le vertige dû à sa perte de sang et perdit presque aussitôt connaissance.
Le trop plein d’émotions. Elle avait sous-estimé sa blessure.
Il remarqua également les marques rouges autour du cou de sa fille.
Il la rattrapa, en pensant qu’elle avait juste perdu l’équilibre.
Lorsqu’il se rendit compte qu’elle n’ouvrait plus les yeux, il appela une autre équipe d’urgence.
— ALEXANDRA !!!

Elle sentait la chaleur des bras de son père.
La pression était retombée.
Elle entendit des voix autour d’elle.

— Mademoiselle ?! Vous m’entendez ?! Restez avec nous !
Les voix des infirmiers, des voix familières.

Son père avait une équipe spéciale en qui il avait confiance.
Peu de personnes étaient au courant du statut médical spécial de sa fille.
Elle était mi-humaine.
Elle ne pouvait pas recevoir le traitement habituel.
Elle fut emmenée dans des appartements privés, des médecins de confiance disposaient de tout ce dont ils avaient besoin pour lui apporter les soins nécessaires.

2014.02.13

Une réflexion sur “Digestion

Répondre à sruchet Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.