Doux réveil

Elle ouvrit doucement les yeux, il faisait déjà jour.
Un rayon de soleil coupait une partie de la chambre.
Allongée dans son lit, la couverture de travers recouvrait la moitié de son corps.
L’avant-bras droit sur son visage, pour se cacher de la lumière et se réveiller en douceur.
Cela n’avait pas d’importance, mais elle se demanda qu’elle heure il pouvait bien être.
Elle se décida enfin à se lever, elle s’assit sur le rebord du lit, les yeux dans le vague et se mit debout. Elle fit rapidement les draps et parti se changer et se débarbouiller.
Son uniforme était posé sur la chaise devant son bureau.
Elle se rendit dans la pièce d’à côté, elle prit un bac, se baissa pour ramasser un grand thermos rempli d’eau bouillante. Elle en versa un peu dans le bac et y laissa tremper une petite serviette.
Cette pièce n’était pas bien grande mais elle contenait le nécessaire.
Une table à manger, deux chaises. Des étagères et des armoires remplies d’assiettes et de couverts mais pas grand chose à manger.
À part des bocaux remplis à ras bord de plantes et autres racines diverses, qui trainaient un peu partout.
Elle s’essuya le visage, se brossa les cheveux, mit son uniforme et retourna dans sa chambre.
Elle jeta un regard à son bureau. Des feuilles annotées étaient éparpillées dessus. L’armoire à plusieurs emplacements et étiquettes indiquaient les plantes variées qu’elle étudiait et entreposait ici pour ses recherches.
Elle s’approcha et vérifia les stocks.
En sortant, elle prit le panier qui etait posé près de la porte et jeta un petit regard dans la chambre d’à côté.
Vide.
Depuis longtemps.

Cela faisait déjà plusieurs années que l’occupante avait quitté les lieux.
Cette personne si chère à son coeur.


2014.01.24

2 réflexions sur “Doux réveil

    • « À la lueur des fleurs » est une histoire assez douce dans son ensemble et que je chéris beaucoup, j’ai hâte de poster les différentes suites et réécritures. Il semblerait qu’entre ces premiers jets et la suite, je me sois un peu perdu dans l’histoire « Etrange Famille »…

Répondre à Lau Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.