Urgence [RolePlay]

Elle fut convoquée en urgence dans le bureau du maître.

— Mes éclaireurs m’ont signalé un groupe dangereux… de notre race, à quelques kilomètres d’ici.

Elle était alertée et il n’eut pas encore formulé sa question qu’elle se proposait déjà à y aller les éliminer.
C’était une tâche qui lui tenait très à coeur.
Elle ne supportait pas que ces individus puissent blesser et tuer des innocents, et qu’ils menent cette non-vie de massacres sauvages dictés par leurs instincts de soif et de survie.
C’était pour eux également, une souffrance.
Ces créatures avaient été laissées en liberté après qu’on ait tenté de leur donner la vie éternelle, la personne avait-elle été trop sensible pour les achever, ou alors quelqu’un prenait un malin plaisir à les créér et les lâcher dans la nature pour un carnage sans précédent ? Elle n’avait pas trouvé de réponse claire à cette question informulée.

— Fais attention à toi.
— Je sais.

*

— Tu y vas ? Seule ?
— Oui, je comptais y aller seule, pourquoi ? Tu comptais m’accompagner ?
— J’aurais aimé mais je suis assigné à autre chose aujourd hui…
— Dommage.
— Tu n’emmènes pas Flora avec toi ?
— …
— Je pense qu’elle est prête, et puis elle doit mettre en pratique ce qu’elle a appris, sur le terrain. Tu ne penses pas ?
— Tu as raison mais…
— Tu ne lui as rien dit ? Ce n’est pas une enfant, tu sais. Un jour ou l’autre elle sera confrontée à ce genre de situation.

Entendant la conversation au loin, Flora fut attirée par le son de leur voix et elle prit part à la discussion.

— Hey, je vous cherchais. Vous êtes en train de vous disputer… ?
Elle regarda les deux, ses yeux allant de l’un à l’autre, ne comprenant pas pourquoi ils s’étaient tus lorsqu’elle s’était approchée.

— Non non, on parlait simplement…
— Chloé va aller traquer des gens dangereux de votre race. Et elle comptait y aller seule…
— Quoi ?! Mais. Je viens ! Hein, Chloé ? Je peux ?
— … Si tu veux. Frekio me faisait remarquer que c’était une bonne occasion pour mettre en pratique tes entraînements. Mais… ça risque d’être très dangereux… et tu n’as peut-être pas envie de voir ça… des gens comme nous mais… différents… on va devoir les neutraliser.

Elle n’osa pas regarder Flora dans les yeux. Elle voulait lui épargner ça mais maintenant que Frekio lui avait dit, elle savait qu’il avait raison. Elle ne pouvait pas mentir à Flora ni la protéger éternellement. C’était une adulte comme elle, et elle avait le droit de savoir et aussi faire ses choix.

— Dangereux… si c’est aussi dangereux que tu le dis, mieux vaut que je t’accompagne ! Non ? Et il va bien falloir qu’un jour je les affronte, alors autant que ce soit aujourd’hui que par surprise. Au moins je saurais à quoi m’attendre dans le futur.

Elle chercha du support dans les yeux de Frekio et il acquiesça, d’accord avec son argument.

— … Eh bien, d’accord. Préparons-nous et allons-y. Rapidement. Ils sont pas tout prêts alors on va prendre des chevaux. Prends le stricte minimum pour te défendre, je t’attends à l’étable dans environ un quart d’heure.

Chloé soupira et consentit à prendre Flora avec elle.

— Tu vois, c’était pas si difficile !
Lui donna une tape dans le dos, Frekio.

Elle lui jeta un regard mauvais en réponse.

2021.01.04

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.