Gigoter

Il lui immobilisa les poignets au dessus de sa tête et bloqua ses jambes avec les siennes.
Son corps au dessus du sien, il la dominait.
Elle tenta de se débattre un peu mais sachant qu’elle n’aurait aucune chance, elle arrêta de bouger et se contenta de soutenir son regard.
Il s’approcha de sa nuque et sa respiration la fit frissonner.
Il sentit son humidité contre sa cuisse.

— Alors, ce genre de situation te fait de l’effet… ?
— … un peu…

Il se pencha vers sa nuque. Ses cheveux mi-longs la chatouillèrent un instant.
Il sourit puis lui susura de se tenir tranquille.

— Shhhh… ne gigote pas trop.

Elle se calma et le laissa faire.
Il ouvrit sa bouche, sa respiration chaude contre la nuque d’Aurore n’était pas désagréable.
D’un mouvement bref et vif, il enfonça ses crocs dans son épiderme.
Elle sursauta, elle aurait voulu crier mais aucun son ne se fit entendre, le regard fixe et les yeux écarquillés, elle se demandait ce qu’il lui arrivait.
La sensation de son sang en train d’être bu était particulière et lui procurait un certain plaisir.
Lorsqu’il releva la tête, elle l’en empêcha.

— Ne fais pas ça, si je continue…
— C’était tellement agréable… qu’est-ce que c’était ?
— C’est pour que les proies ne se débattent pas…

Elle analysait les mots et la situation. Restant muette.

— Je n’ai fait que goûter ton sang, je n’en veux pas à ta vie.
— Est-ce que c’est censé me rassurer ?
— Oui, on peut dire ça.

2018.07.12

2 réflexions sur “Gigoter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.