Frères et soeurs

Azur était très protecteur vis à vis de sa petite soeur Aurore. Ils avaient tous les deux du sang royal puissant et il se souvenait des combats lorsqu’il était plus jeune, qui avaient mis plusieurs fois sa vie, et celle de ses parents en danger.
Sa soeur avait eu la chance d’être mis un peu plus à l’écart, son existence était discrète mais cela n’empêchait pas qu’elle puisse être rapidement en danger.
Aurore adorait son frère, même s’ils n’étaient pas du même monde. Lui, préférait les armes et le combat, et était très sportif. Elle l’admirait parce qu’elle n’était pas capable de faire tout ce qu’il faisait.
Elle était plutôt menue et fragile, préférant bouquiner et passer son temps la tête dans les livres que sur le terrain d’entraînement.
Elle connaissait les bases de la défense, ce qui était déjà pas mal pour quelqu’un de son âge, mais sans plus.

Hélène était la petite soeur d’Azur mais la grande de Aurore.
Élevée avec son frère Alain, à part, comparés aux deux autres blondinets.
Ayant un père différent, ils étaient un peu mis à l’écart, n’étant pas considérés comme des enfants légitimes.
Cependant leur mère prirent leur défense plus d’une fois devant quiconque se moquait d’eux.
Entraînés personnellement par leur père, ils prirent goût au combat et s’amélioraient rapidement grâce à leur complicité fraternelle entre jumeaux.
Ils eurent heureusement moins d’atteinte à leur vie, n’étant qu’à moitié de sang royal, les ennemis s’intéressèrent moins à leur valeur.
Ils se démarquèrent par leurs compétences et les gens reconnurent leur vraie valeur rapidement.
Ils se passionnèrent de la couture et du stylisme et conservèrent le combat comme un loisir.
Ils étaient très proches d’Azur et s’entraînaient souvent avec lui.

Aurore étant la petite dernière, elle se retrouva un peu seule lorsque ses aînés vivèrent leur futur et prirent leur envol.
Azur se fiança avec une mignonne employée du château, ils eurent la bénédiction des parents.
Quant à Hélène et Alain, ils ouvrirent leur boutique dans le monde des humains et passaient beaucoup de temps à travailler.

Ne sachant pas vers quoi se diriger, n’ayant pas de projet pour son avenir, elle essayait de lire et apprendre plus de choses sur le monde humain.

2018.01.08

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.