Personne

Il avait des sentiments pour elle depuis longtemps, et ils n’avaient pas changé depuis tout ce temps. Peut-être même qu’ils s’étaient renforcés.

Il la voyait lutter pour garder la tête haute et continuer à sourire devant les gens, et surtout en face de ses enfants qui s’inquiétaient.

Il ne pouvait pas songer à la courtiser alors qu’elle était dans une mauvaise phase.
Il décida de rester auprès d’elle comme il l’avait toujours fait, et d’être là pour la soutenir, pour qu’elle ait une épaule sur laquelle se reposer.
Rester auprès d’elle lui était suffisant.

Sa présence plus rapprochée suscita tout de même de la jalousie et des commérages.
Certains espéraient qu’elle puisse se remettre en couple avec lui, parce qu’ils le connaissaient et savaient que c’était une personne digne de confiance.
D’autres étaient contre parce qu’il n’était pas noble, et qu’elle ne devait pas tomber aussi bas que son ex-conjoint. Malgré tout ça, elle garda la tête sur les épaules et mit les points sur les « i ».
Elle n’était pas dans l’état d’esprit pour se remettre en couple, et elle connaissait depuis si longtemps Chris qu’elle ne pouvait le considérer que comme un ami, voire même, quelqu’un de sa famille.
Ils restaient très proches et leur relation était ambigüe, ce qui faisait jaser, mais elle ne se remit jamais en couple avec quelqu’un.
Son coeur meurtrit n’avait pas le courage de tenter une nouvelle aventure.

La proximité de Chris énerva Gabriel, qui n’hésita pas à le lui faire remarquer.
Il attrapa Chris dans un coin pour lui parler et l’agresser.
Il l’attrapa par le col, tandis que Chris gardait son calme, et le regardait droit dans les yeux.

— Vous avez quelque chose à me dire, monsieur ?
Dit-il avec tout le calme du monde.

— Ne fais pas le malin !
— Vous regrettez déjà votre décision, monsieur ?
— Ne joue pas à ça avec moi, petit merdeux.

Il s’apprêtait à le frapper lorsqu’elle arriva.
Elle accourut et s’interposa entre Gabriel et Chris.
Chris fut étonné qu’elle prenne sa défense.

— Ne te mêle pas de ça, c’est entre lui et moi.
Dit Gabriel.

Elle l’avait forcé à lâcher le col de Chris et le regardait avec colère.

— De quel droit il ose te toucher-
— Si tu as quelque chose à lui dire, tu peux me le transmettre. Il ne te doit rien et je ne te permets pas de l’agresser sur ce ton !
— …
Il se calma et réfléchit.

— Nous ne sommes plus ensemble et je suis dans le droit de faire ce que je veux, que je sache ? Ma vie privée ne te regarde plus, et si jamais tu t’attaques à Chris sans raison valable, tu auras affaire à moi.

Elle le laissa dans ses pensées et traina Chris avec elle dans une autre direction.
Elle posa sa main sur sa joue.

— Tu n’as rien ?
Demanda t-elle calmement, en le regardant droit dans les yeux.

Il ne put s’empêcher de la prendre dans ses bras et de la serrer contre lui.
La tête entre son épaule, ses bras l’enlaçant la taille et une main dans ses cheveux.
Il l’aimait de tout son coeur mais il savait qu’elle ne se mettrait plus jamais en couple avec personne.

2017.06.13

4 réflexions sur “Personne

  1. james dit :

    comme on le dit vulgairement, ça sent la friendzone pour Chris.
    J’espère comme certains qu’elle va se remettre en couple, mais ça a pas l’air possible. il est même écrit deux fois :
    « mais elle ne se remit jamais en couple avec quelqu’un. »
    « Il l’aimait de tout son coeur mais il savait qu’elle ne se mettrait plus jamais en couple avec personne. »
    Donc j’pense que c’est rapé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.