Humilier

Elle ne parla pas de sa mésaventure dans le monde des humains.
Elle ne voulait pas que ses parents s’inquiètent, et surtout qu’ils ne l’autorisent plus à retourner dans le monde des mortels.
Elle devait gérer son problème elle-même.
Ce n’était qu’un humain de rien du tout, et elle ne se sentait pas d’avouer à quelqu’un qu’elle était en train de se faire humilier par un mortel.

Elle s’était un peu plus entraînée pendant plusieurs semaines, surprenant son frère qui n’avait pas l’habitude de la voir sur le terrain d’entraînement.
Il l’aida également à appliquer certaines techniques.
Elle partait d’un niveau très bas, n’ayant pratiqué que les bases il y a de cela fort longtemps.
Cependant il était content de passer un peu de temps avec elle, et qu’elle s’intéresse à cette activité.

Lorsqu’elle se sentit assez prête pour mieux se défendre contre cet humain, elle retourna dans le monde des mortels avec Ombre, cette fois, qui insista pour y aller avec elle.
Il pouvait passer pour un chien de là-bas, sans trop de problème, malgré sa grande taille.

Elle ne pouvait pas aller à la bibliothèque avec son familier, elle en profita pour se balader en ville et flâner dans une librairie.
Elle avait un peu d’argent de poche grâce à sa famille et l’utilisait avec parcimonie pour acheter quelques livres qui lui tenaient très à coeur.
Cela faisait si longtemps qu’elle n’était pas retournée à la surface.
Elle en profita également pour passer voir son oncle qui travaillait pas très loin, dans un hôpital.
Il était devenu directeur et sa femme avait rejoint ce monde pour s’y installer et vivre aux côtés de son mari, et apprendre des humains.
Elle occupait un appartement non-loin du lieu de travail et avait eu des jumeaux.

Elle évita d’entrer en contact avec les patients à cause d’Ombre qui pouvait effrayer et se balada dans le parc autour du bâtiment.
Alexandre, son oncle, la vit par la fenêtre avec Ombre et la reconnut.
Il s’autorisa quelques minutes de pause pour descendre lui dire bonjour et la voir.
Il en profita pour lui donner un peu d’argent de poche et l’embrassa sur le front avant de retourner à son travail.
Elle promit qu’elle passerait voir Chrystal.
Les jumeaux avaient à peu près l’âge de son grand-frère, et étaient encore dans leurs études.
Ils avaient grandi dans ce monde et avaient l’air d’avoir un avenir prometteur.
Lorsqu’elle quitta les lieux, elle se sentit observée.
Elle essaya de trouver la source de ce regard, sans succès. Il y avait trop d’humains et c’était une mauvaise idée de s’exposer devant tant de témoins.
Elle coupa court à la visite de Chrystal et retourna dans les bois.

2017.06.21

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.