Maîtresse

Mes parents ont très bien accepté la présence de mon chien, ils étaient même heureux que j’aie trouvé un compagnon animalier.
Ils m’expliquèrent l’importance de la vie et le respect que je devais à ce familier.
J’étais comme devenue sa maman.
C’était un mâle et sa couleur noire me fit l’appeler : Ombre.
Il me suivait partout et j’allais régulièrement chez le dresseur pour apprendre de nouvelles choses sur sa race et ce que je pouvais lui apporter en tant que maîtresse.

2017.05.29

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.