Dalle

Ses derniers souvenris remontaient à sa soirée avec Antoine.
Ils s’étaient quittés et elle ne se souvenait plus de rien.
Elle était assise sur le siège de racines et elle n’avait plus la force de se lever. Elle ne savait pas depuis combien de temps elle était assise là mais cela ne presageait rien de bon.
Elle vit des internes essayer de l’approcher mais ils furent repoussés par une force invisible.
Plus le temps passait et plus elle sentait ses forces la quitter.

Il l’attrapa par le tissu de son vêtement et la serra dans ses bras avant de se faire violemment éjecter contre le mur.
Il était également recouvert d’égratinures à force d’essayer de la sauver.
Il dut se briser au moins une ou deux côtes avec le choc, pourtant il ignora sa douleur. Sa joie d’avoir réussi à sauver Ange était incommensurable.
Il retint ses larmes et l’embrassa sur le front avant de s’effondrer en perdant connaissance.

Lorsqu’il se réveilla, il était en salle de soin, il écarta les infirmières qui étaient en train de prendre soin de lui. Il se leva avec ses bandages sur son torse nu et se dirigea vers la porte de sortie.

— Merci, où est Ange ?

Les infirmiers ne comprirent pas sa question et n’osèrent pas répondre, ils s’échangèrent des regards complices.

— Je vais la chercher, dans ce cas.
Dit-il très calmement.

Ils l’en empêchèrent et tentèrent de le dissuader vu qu’il était encore en convalescence, cela ne l’empêcha pas d’avancer de pied ferme et continuer son chemin.
Il remarqua tout de suite l’endroit où il y avait le plus de protection, la sécurité avait été renforcée.
Il écarta tous les supérieurs et vit Ange allongée sur une dalle encore inconsciente. Il vit rouge et s’approcha d’elle en ingnorant tous les gardes.

— Ça ne vous a pas suffit ?! Il est hors de question qu’elle reste une minute de plus ici. J’ai vu que vous étiez tous prêts à la laisser mourir, je ne vous le pardonnerai jamais. Trouvez quelqu’un d’autre !

2015.12.24

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.