Retrouvailles

Suivant tant bien que mal l’homme qui marchait devant elle.
Ils se tenaient la main.
D’un pas pressé et sûr, il regardait droit devant lui.
Sa respiration était de plus en plus saccadée.
Elle avait le souffle court.
Depuis qu’elle avait pénétré dans la forêt, elle se sentait étrangement bien, comme si cet endroit lui était familier.
Les arbres, les feuillages, l’odeur, l’air qui lui caressait le visage.
Ses cheveux longs tressés lui arrivaient jusqu’en bas du dos.
Elle observait les larges épaules de l’homme devant elle.
Son regard commençait à se troubler, des petites tâches noires apparaissaient ça et là.
Ses forces la quittait. Elle lâcha sa main, ses pas rallentissèrent et ses genoux touchèrent le sol.
Elle fixait encore le dos de son ami.
Elle le vit se retourner au moment où elle s’arrêta.
Puis sa vision se troubla et elle s’écroula au sol de tout son corps.

Lorsqu’il se rendit compte qu’elle lui avait lâché sa main.
Il se retourna vers elle.
Il la vit s’écrouler devant ses yeux.
Il se précipita à ses côtés. Il la prit dans ses bras et l’appela pour qu’elle daigne ouvrir ses yeux.
Son corps se refroidissait et son coeur battait de plus en plus lentement, et son souffle était presque inexistant.
Il entendit un bruit derrière lui.
Quelqu’un ou quelque chose approchait à grands pas.
Il se préparait à se défendre ou attaquer.
Il vit un homme un peu plus âgé que lui, arriver en trombe et lui dire de s’éloigner.
Il courru vers la jeune fille et le projeta à quelques mètres.
Il l’arracha des bras de son ami.
Le temps qu’il comprenne ce qu’il se passe.

— LYSA. Lysa, tu m’entends ? Réponds-moi…

Il avait repére ces deux intrus au moment où ils avaient pénétré les lieux. Il avait alors reconnu la jeune fille.
Bien qu’elle portait des vêtements très différents, il avait reconnu son aura.
Il les avait suivis pour savoir ce qu’ils comptaient faire, de loin, en restant derrière les arbres et les buissons.
Lorsqu’il l’avait vu s’écrouler, son coeur s’était resserré dans sa poitrine. Il n’avait pas pu rester sans rien faire.
Son corps était en train de reffroidir à une grande vitesse.
Il la serrait fort dans ses bras, retenant ses larmes.
Cela faisait tellement longtemps qu’il ne l’avait revue, il pensait qu’elle était perdue à jamais.
Elle portait des lunettes et une robe longue.
Il retira doucement sa monture et la jeta agressivement au loin.

Elle entendit une voix appeler un prénom.

— Lysa.

Elle se demanda qui il était en train d’appeler.
Puis des souvenirs lui revinrent petit à petit.
C’était son prénom. Son vrai prénom.
La personne qui l’appelait n’était autre que son promis.
Son coeur se resserrait dans sa poitrine et ses poumons la faisait souffrir.
Elle ouvrit lentement les yeux, elle vouyait flou.
Il lui avait retiré ses lunettes.
Elle regarda dans sa direction.

— Alex… andre… ? Murmura t’elle.

Ses yeux s’illuminèrent.

— Lysa ! Je vais te ramener à la maison-

Ses yeux se refermèrent presque aussitôt.

2014.05.06

3 réflexions sur “Retrouvailles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.