Repos agité

Elle était dans l’obscurité totale.
Seule.
Chris était à terre, baignant dans son sang.
Elle courru vers lui et le pris dans ses bras.
Elle pleurait.
Le cadavre de son père apparut devant elle.
Puis l’homme qui s’était enfermé dans la salle avec son père sorti des ténèbres et se tenait devant elle.
Il s’arrêta juste devant elle, la regardant de haut et lui parla.

— C’est de ta faute. Ils sont morts à cause de toi.
Il se moquait d’elle.

Elle ouvrit les yeux.
Elle se réveilla dans une grande pièce, une grande baie vitrée à sa gauche.
Ce n’était qu’un rêve.
Le plafond était haut et la salle semblait grande.
À sa droite, une porte.
Le lit était confortable. Il était ni trop grand, ni trop petit.
Elle se sentait étrangement bien dans les draps et sous la couette.
Elle essaya de se lever mais elle sentit les différentes blessures sur son corps se réveiller en même temps qu’elle.
La douleur au niveau de son abdomen, des brûlures au niveau du cou.
Elle resta allongée et ne put que tourner légèrement la tête à droite et à gauche pour se rendre compte de l’endroit où elle se trouvait.
Il faisait nuit, pourtant les rideaux ouverts laissaient passer le clair de lune qui éclairait pratiquement toute la pièce et qui l’inondait d’une lumière douce.
Elle repensait à son rêve et ce que lui avait dit l’homme.
Sa faiblesse mettait la vie des gens qu’elle aimait en danger.
Elle se força et tenta de se lever.
Elle ne réussi qu’à s’asseoir au bord du lit.
Le bras gauche soutenait une partie de son poids.

2014.03.26

Une réflexion sur “Repos agité

Répondre à sruchet Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.